Nicolas Maldague

Je ne ferai pas de blah blah.
Je suis engagé dans la poésie au sens large.
La poésie au sens large supplante toute métaphysique.
Nous croulons sous l’inanité des religions.
Les théologies ne reposent sur rien.
L’humanité n’a jamais été aussi bas dans le cynisme des superstitions.
L’art – une voie d’accès à la poésie au sens large – a la capacité de décharger la mule du suicide collectif.
Il n’en use pas toujours.
Pas souvent.
Il y a 90% de faiseurs dans le monde de l’art.
La poésie au sens large rame dans le monde lourd.
Ce que je produis rame avec.
Jusqu’à la crevure !